Communiqué conjoint franco-vietnamien (09/06/05)

Visite officielle du Secrétaire Général du Comité Central du Parti Communiste Vietnamien, M. Nong Duc Manh

GIF

1 - A l’invitation du président de la République M. Jacques Chirac et des autorités françaises, M. Nong Duc Manh, Secrétaire général du Comité central du Parti Communiste Vietnamien, a effectué une visite officielle en France du 6 au 9 juin 2005.

2 - Les entretiens et audiences ont marqué la volonté commune de renforcer les relations d’amitié traditionnelles, de coopération globale, durable et de confiance qui lient la France et le Vietnam, en l’insérant pleinement dans les espaces régionaux particulièrement dynamiques de l’Union européenne et l’Association des nations d’Asie du Sud-Est.

3 - Les discussions de haut niveau ont permis de confirmer les points de vues proches des deux pays sur les grands problèmes internationaux, leur attachement au rôle central des Nations unies et leur volonté d’œuvrer à l’émergence d’un monde de paix stable, démocratique, égal, de coopération pour le co-développement, et respectueux des Droits de l’Homme. Les parties ont affirmé leur volonté de contribuer activement à la réussite du Sommet des Nations unies en septembre prochain, et de soutenir la réforme de l’Organisation des Nations unies afin de renforcer la capacité de l’Organisation à répondre aux défis majeurs de notre temps. Elles ont réaffirmé leur soutien au règlement pacifique des différends internationaux par la voie de la négociation et leur condamnation du terrorisme en considérant que la lutte contre le terrorisme doit être menée dans le respect du droit international.

4 - Les deux parties ont salué le succès du cinquième sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’ASEM qui s’est tenu à Hanoi (7 - 9 octobre 2004) et réaffirmé leur volonté de poursuivre le travail de rapprochement entre l’Europe et l’Asie à travers des initiatives communes, et de contribuer au renforcement du dialogue entre l’Union européenne et l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est.

5 - Les deux parties ont réaffirmé leur volonté de poursuivre et d’approfondir le dialogue bilatéral de sécurité et salué le résultat de la seconde session de travail (Paris, 12 et 13 mai 2005) sur les grandes questions régionales et internationales de sécurité et de défense.

6 - La France et le Vietnam ont rappelé leur volonté de construire un système commercial multilatéral ouvert et équitable, favorisant une meilleure insertion des pays en développement dans le commerce mondial. La France a renouvelé son entier soutien à l’entrée rapide du Vietnam dans l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

7 - Le Secrétaire général Nong Duc Manh a remercié la France pour ses aides et soutiens multiformes, pour son appui dans le renforcement des relations de coopération du Vietnam avec l’Union européenne et les organisations internationales. La France est le premier investisseur européen du Vietnam et son second bailleur bilatéral d’aide publique au développement. La France a marqué son attention aux politiques de Doi Moi (renouveau) engagées par le Vietnam et a réaffirmé son soutien à sa stratégie de développement et de réduction de la pauvreté. Elle entend continuer à accorder au Vietnam des aides au développement dans le cadre de la politique d’harmonisation de l’aide de ses partenaires européens et des autres bailleurs internationaux.

8 - Les entretiens et audiences de haut niveau ont fait progresser les projets économiques en cours dans les domaines du tourisme, des transports comme le tramway de Hanoi et de l’aéronautique, de l’environnement, de l’énergie, des télécommunications, des infrastructures et des services financiers. Les deux parties se félicitent de la signature récente du contrat de la raffinerie de Dzung Quat et des accords signés durant cette visite, tels que le contrat pour une station de réception satellite sur financement concessionnel du ministère français de l’Economie, des Finances et de l’Industrie et l’arrangement administrative relatif à la coopération touristique. Elles ont marqué leur souhait de finaliser rapidement l’accord quadripartite entre la France, le Vietnam, le Mali et la FAO, qui marque la volonté des deux pays de travailler plus encore au développement de la coopération Sud - Sud, dans l’esprit du récent Sommet Afrique - Asie de Bandung.

9 - Afin d’intensifier davantage les relations de coopération économiques, commerciales et d’investissements et de les porter à la hauteur du niveau des relations politiques et culturelles bilatérales, il a été décidé la création d’un Haut Conseil pour le développement de la coopération économique entre la France et le Vietnam, s’appuyant notamment sur le Forum économique et financier franco-vietnamien auquel participe l’Agence française du Développement et associant tous les partenaires publics et privés intéressés de deux pays et dont la mission est d’orienter, d’impulser et de mobiliser les ressources au profit de la réalisation des projets concrets.

10 - Engagée en faveur de la réalisation des Objectifs du Millénaire, la France a réaffirmé sa volonté de poursuivre ses efforts de coopération dans les domaines de l’agriculture et la sécurité alimentaire, la lutte contre les grandes pandémies, en particulier le VIH/sida, l’accès à l’éducation pour tous, le secteur de l’eau, l’amélioration des infrastructures et le développement du secteur productif, et de s’attacher aux principes de Johannesburg en matière de lutte contre la pauvreté et en faveur du développement durable.

11 - Les deux parties ont marqué leur attachement commun à la Francophonie et à la mise en œuvre du cadre stratégique adopté par le Xème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays ayant le français en partage, tenu à Ouagadougou les 26 et 27 novembre 2004 et se sont réjouies de la progression du français au Vietnam, devenu le premier pays d’Asie par le nombre de candidats ayant réussi les certifications aux diplômes de langue française. Le Vietnam a marqué sa volonté de développer la coopération linguistique dans le secteur éducatif et sa disponibilité à doter les établissements d’enseignement français d’un statut en conformité avec le droit vietnamien leur permettant de poursuivre leur activité au bénéfice des élèves français et francophones du Vietnam.

12 - Les parties se sont félicitées de la vitalité de la coopération décentralisée entre les deux pays, que reflèteront les VIèmes assises de la coopération franco-vietnamienne de proximité (Hué, 15 -18 juin).

13 - Attachant une place d’importance au développement des échanges culturels et au renforcement de la connaissance mutuelle, les deux parties se sont félicitées de l’organisation, en octobre 2005, d’une exposition sur les " trésors d’art du Vietnam : la sculpture Champa " au Musée national des Arts asiatiques-Guimet à Paris, ainsi que de l’ouverture du Centre culturel français de Hué et l’organisation "des journées culturelles du Vietnam en France" en 2007.

14 - Les deux parties ont rappelé que l’adoption d’enfants au Vietnam reflète l’attachement que les Français portent au Vietnam et témoigne des liens étroits établis entre nos deux pays. Elles ont réaffirmé leur volonté d’observer des règles de transparence et de sécurité des adoptions, dans l’esprit de la convention relative à l’adoption d’enfants que la France et le Vietnam ont signé le 1er février 2000. Elles se félicitent du résultat du récent comité de suivi sur l’adoption (Paris, février 2005), notamment de la perspective d’adhésion rapide du Vietnam à la convention de La Haye et de la création de l’Agence française de l’Adoption.

15 - Le Secrétaire général a remercié sincèrement le président de la République française, les dirigeants et le peuple français pour l’accueil solennel, chaleureux et l’hospitalité qu’ils lui ont réservés ainsi qu’à la délégation de haut niveau qui l’accompagnait. Le Secrétaire général a invité le président de la République à se rendre en visite au Vietnam à une date à fixer de commun accord. Le président de la République l’en a remercié et a accepté cette invitation./.

publié le 30/11/2016

Haut de page