Formalités locales d’installation

Formalités de séjour(autorisation de séjour, visa de travail..)

Un visa est nécessaire pour séjourner au Vietnam. La date d’expiration du passeport ne doit pas être inférieure de 6 mois à la fin de validité du visa ou du séjour au Vietnam.

Les étrangers peuvent désormais entrer sur le territoire par les postes frontières suivants :

AVERTISSEMENT : Seuls les véhicules immatriculés dans les pays frontaliers
du Vietnam peuvent bénéficier d’une autorisation de pénétrer sur le
territoire Vietnamien. La législation Vietnamienne ne prévoyant que ce cas,
les autres véhicules sont bloqués à la frontière. Ni l’ambassade ni le
consulat ne sont habilités à intervenir en cas de véhicule bloqué (cas
fréquent au passage frontière de Moc Bai).

  • Frontières entre le Vietnam et la Chine :

  1. Mong Cai (Quang Ninh)- Voie terrestre

  2. Huu Nghi (Lang Son)- Voie terrestre

  3. Dong Dang (Lang Son)- Voie ferrée

  4. Lao Cai (Lao Cai)- Voie terrestre ou ferrée
  • Frontières entre le Vietnam et le Laos (voie terrestre) :

  1. Cau Treo (Ha Tinh)

  2. Cha Lo (Quang Binh)

  3. Lao Bao (Quang Tri)

  4. Tay Trang (Dien Bien)

  5. Na Meo (Than Hoa)

  6. Nam Can (Nghe An)
  • Frontières entre le Vietnam et le Cambodge (voie terrestre) :

  1. Moc Bai + Sa Mat(Tay Ninh)

  2. Vinh Xuong + Tinh Bien (An Giang)

  3. Bo Nue (Binh Phuoc)

  4. Thuong Phuoc (Dong Thap)

  5. Xa Xia (Kien Giang)
  • Aéroports internationaux :

  1. Noi Bai (Hanoï)

  2. Tan Son Nhat (Ho Chi Minh Ville)

  3. Da Nang (Da Nang)

  4. Dien Bien Phu (Lai Chau)
  • Ports maritimes internationaux :

  1. Van Gia (Quang Ninh)

  2. Hon Gai (Quang Ninh)

  3. Cam Pha (Quang Ninh)

  4. Hai Phong (Hai Phong)

  5. Hai Thinh (Nam Dinh)

  6. Diem Dien (Thai Binh)

  7. Thanh Hoa (Thanh Hoa)

  8. Nghi Son (Thanh Hoa)

  9. Xuan Hai (Ha Tinh)

  10. Ben Thuy (Nghe An)

  11. Cua Viet (Quang Tri)

  12. Thuan An (Thua Thien Hue)

  13. Vung Ang (Ha Tinh)

  14. Da Nang (Da Nang)

  15. Quy Nhon (Binh Dinh)

  16. Nha Trang (Khanh Hoa)

  17. Vung Tau (Ba Ria Vung Tau)

  18. Sai Gon (Ho Chi Minh Ville)

  19. Dong Thap (Dong Thap)

  20. My Thoi (An Giang)

  21. Hon Chong (Kien Giang)

  22. Nam Can (Ca Mau)

  23. Sa Ky (Quang Ngai)

  24. Ky Ha (Quang Nam)

  25. Gianh

Pour de plus amples informations, prendre l’attache de l’ambassade du Vietnam à Paris, 62 rue Boileau, 75016 Paris.
(site internet de l’ambassade du Vietnam en France)
téléphone : 01 44 14 64 00 / 01
télécopie : 01 45 24 39 48
En principe, un visa touristique n’est pas prorogeable sur place. Si le séjour du titulaire d’un visa excède la durée accordée par l’ambassade du Vietnam de cinq jours maximum, celui-ci aura à payer une amende, à la sortie du territoire vietnamien, qui, selon les circonstances, peut varier de 25 à 50 US$.

L’étranger dont le visa aurait expiré depuis plus de cinq jours s’exposerait à de graves ennuis à sa
sortie du Vietnam. Il serait susceptible d’être retenu à la police des frontières pendant plusieurs heures
(et ainsi de ne pas pouvoir embarquer sur le vol prévu), et pourrait être définitivement interdit de
séjour au Vietnam.

En cas de perte ou de vol de votre passeport, vous devez en faire la déclaration au commissariat de
police le plus proche du lieu où s’est produit l’événement. Muni de cette déclaration, vous devez, après
avoir obtenu de l’ambassade de France un nouveau document de voyage, vous présenter à la Direction
centrale de l’immigration, afin d’obtenir un visa de sortie.

Direction centrale de l’immigration
40 A rue Hang Bai - Hanoi.
Bureaux ouverts du lundi au vendredi de 8 heures à 11 heures, et de 14 heures à 16 heures, et le samedi matin.
Délais d’obtention du visa de sortie : 5 jours - coût : 30 dollars américains.

visa de travail ou d’etude

C’est l’organisme d’accueil vietnamien qui fait les démarches pour l’obtention du visa d’entrée auprès
du Ministère vietnamien de tutelle qui est seul compétent pour solliciter la transformation
du visa d’entrée en visa de séjour.

à noter

L’entrée, la sortie et le séjour des étrangers au Vietnam sont réglementés par :

- l’ordonnance No. 24/2000/PL-UBTVQH10 du 28 avril 2000
- le décret No. 21/2001/ND-CP du 28 mai 2001
- la circulaire interministérielle No. 04/2002/TTLT/BCA/BNG du 29 janvier 2002

Ces textes, accompagnés de leur traduction en français et anglais, sont à votre disposition dans l’ouvrage intitulé " Nouvelles régulations sur l’entrée, la sortie et la résidence des étrangers au Vietnam ".

Éditeur : Youth Publishing House, 62 A Ba Trieu, 4ème étage, District Hoan Kiem, Hanoi

Enregistrement auprès des autorités locales

En règle générale, c’est le visa de séjour apposé sur le passeport qui tient lieu de " carte de séjour ".

Permis de conduire

Ni le permis de conduire français ni le permis de conduire international ne sont reconnus au Vietnam en tant que tels : il est donc interdit aux touristes de conduire une auto ou une moto.

Les étrangers en mission de longue durée (au-delà de 6 mois) qui souhaitent conduire, doivent faire transformer leur permis en permis de conduire vietnamien.

Pour cela, l’intéressé doit remettre à la Direction de la voie routière, 106 rue Thai Thinh (bureaux ouverts du lundi au vendredi - dépôt des dossiers entre 8 heures 15 et 10 heures, retrait du permis de conduire entre 16 heures 15 et 17 heures) :

- une photocopie de son passeport (présenter l’original) ;
- le permis de conduire original accompagné de sa traduction établie par un traducteur assermenté du Bureau notarial (310 rue Ba Trieu) ;
- un formulaire de demande en vietnamien, revêtu de la signature de l’employeur et de l’intéressé, ainsi que du cachet de l’entreprise au Vietnam (formulaire à demander auprès du service des transports et des travaux publics du lieu de résidence - pour Hanoi : N° 16, rue Cao Ba Quat, Quartier de Ba Dinh - ouvert du lundi au vendredi de 08H00 à 11H00) ;
- 3 photos (format 3X4 cm) ;
- 30.000 dongs (environ 2 euros).

Le délai d’obtention du permis vietnamien est de deux semaines environ.
L’ambassade de France rappelle à tous les ressortissants français, de passage ou résidant au Vietnam, que les conditions de circulation rendent très dangereux les transports à motocyclette. Le port du casque est obligatoire. Une extrême prudence s’impose. Les taxis sont l’un des moyens de transport les plus sûrs.

Si toutefois vous louez un véhicule (résident muni d’un permis de conduire vietnamien), l’ambassade vous déconseille très fortement de laisser en garantie votre passeport français auprès des compagnies de location.

Enfin, il est indispensable d’avoir souscrit à une assurance rapatriement, les moyens médicaux au Vietnam n’étant pas toujours adaptés aux cas sérieux qui peuvent survenir du fait de maladies ou d’accidents de la circulation.

publié le 23/09/2009

Haut de page