Les diplômes

*LES DIPLOMES NATIONAUX (CYCLE LONG)

Les universités publiques délivrent des diplômes nationaux qui possèdent la même valeur quel que soit l’établissement. Les diplômes de l’enseignement supérieur français sont structurés autour d’une architecture européenne commune – LMD (Licence - Master - Doctorat) – qui prend pour référence les années ou semestres d’études validés depuis l’entrée dans l’enseignement supérieur :

Licence = 6 semestres (Baccalauréat ou équivalent + 3 années)
Master = 10 semestres (Baccalauréat ou équivalent + 5 années)
Doctorat = 16 semestres (Baccalauréat ou équivalent + 8 années)

En master, deux voies sont proposées : le master « recherche » conduit normalement au Doctorat alors que le master « professionnel » précède l’entrée dans la vie active. Cette distinction tend à s’effacer aujourd’hui et de nombreux masters « à finalité indifférenciée » sont proposés.

* LES DIPLOMES NATIONAUX PROFESSIONNELS (CYCLE COURT)

BTS, brevet de technicien supérieur : dispensés dans les sections de technicien supérieur (STS) des lycées professionnels, les études de BTS s’étalent sur 2 années. Ce diplôme permet une insertion immédiate dans la vie active en tant que technicien spécialisé.

DUT, diplôme universitaire de technologie  : ce diplôme est délivré par les Instituts universitaires de technologie (IUT), tous rattachés à une université publique et destinés à former des cadres techniques intermédiaires.

Licence professionnelle : après deux années validées dans l’enseignement supérieur (par exemple après un BTS ou un DUT), il est possible de compléter sa formation professionnelle par la Licence professionnelle. Elle est proposée en université ou dans les IUT.

* LES DIPLOMES D’ETABLISSEMENTS

Les diplômes d’Université (DU) ou diplômes Interuniversitaires (DIU) sont créés par les universités pour répondre à des orientations spécifiques d’une université ou à un besoin économique régional. Les DU ne sont pas des diplômes nationaux. Les établissements privés peuvent également délivrer des diplômes (ou des certificats) d’établissements qui leur sont propres.

Attention  : les diplômes d’établissements ne sont pas des diplômes nationaux. Ils ne permettent pas nécessairement la poursuite d’études dans des établissements publics et leur reconnaissance dépend de la notoriété de l’école qui les délivre.

* LES DIPLOMES NATIONAUX D’INGENIEURS, DE MANAGEMENT, D’ART ET ARCHITECTURE, DE SANTE

Le diplôme d’ingénieur est un diplôme national délivré par la Commission nationale des Titres d’Ingénieurs (CTI), qui peut être préparé dans les formations d’ingénieur à l’université, les universités technologiques et les écoles d’ingénieur, après un cursus global de 5 années, divisé en deux années préparatoires et trois années de cycle ingénieur. Certaines classes préparatoires sont directement intégrées à la formation d’ingénieur. Le diplôme d’ingénieur confère à son titulaire le grade de Master.

Certaines écoles de management privées et publiques délivrent des diplômes nationaux de grade Master. Elles offrent aussi des diplômes accrédités : Master of Business Administration (MBA), Bachelor professionnel, Master of Science (MSc), Mastère Spécialisé (MS, un an d’études après le Master).

En France, les écoles supérieures d’art ou d’arts appliqués sont des établissements publics de très haute qualité qui délivrent des diplômes nationaux. Les Écoles Supérieures d’Art délivrent le Diplôme national d’arts plastiques (DNAP) après 3 ans d’études et le Diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) après 5 ans, conférant respectivement les grades de Licence et Master. Les quatre Écoles d’arts appliqués (Boulle, Duperré, Estienne et Olivier de Serres à Paris) délivrent le Diplôme des Métiers d’Art (DMA, 2 ans d’études) et le Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués (DSAA, 4 ans d’études).

Les formations dans le domaine de la santé sont strictement encadrées. Pour un étudiant international il existe deux possibilités : suivre le cursus en sciences médicales dans son intégralité, en commençant par la PACES (première année commune aux études de santé), ou bien s’inscrire en DFMS/A (diplôme de formation médicale spécialisée/approfondie) qui sont des spécialisations proposées aux médecins généralistes ou spécialistes déjà diplômés dans leur pays d’origine.

Dans tous les domaines d’études, les formations professionnelles qui ont été évaluées et dont la qualité est garantie sont enregistrés au Répertoire National de Certification Professionnelle (http://www.cncp.gouv.fr/) et classés selon le niveau d’emploi auquel ils permettent de prétendre.

Plus d’informations sur les formations et les diplômes sont disponibles sur le site Internet de Campus France Vietnam.

publié le 25/03/2014

Haut de page