Transports

Infrastructure routière

Le réseau est de qualité inégale et le trafic désordonné. Le code de la route n’est pas respecté et les accidents très fréquents font souvent des victimes, dont la plupart sont des conducteurs de deux-roues. Les permis de conduire étrangers n’étant pas reconnus, il est interdit aux touristes et aux non-résidents de conduire une moto ou une voiture ; il est donc nécessaire de recourir aux services d’un chauffeur. Seuls les étrangers résidant au Vietnam sont autorisés à conduire après échange de leur permis de conduire. En cas d’accident de la circulation routière, il est conseillé de se mettre sous la protection de la police (en composant le numéro gratuit 115) et de prendre contact avec l’Ambassade de France à Hanoi (04 - 39.44.57.00) ou le consulat général de France à Ho Chi Minh Ville (08 - 35.20.68.00).

Le port du casque de moto est obligatoire. Les casques disponibles sur le marché local étant de qualité aléatoire, il est conseillé d’apporter un casque aux normes européennes si l’on a l’intention de se déplacer à motocyclette.

Conseil sur l’usage des scooters au Vietnam

Réseau ferroviaire

Il s’améliore et constitue un moyen de transport intéressant mais le train reste vétuste, peu confortable et lent. Faire attention aux réservations parfois aléatoires. Se présenter suffisamment tôt à la gare.

Transport aérien

La maintenance des avions de la flotte intérieure « Vietnam Airlines » n’appelle pas de remarque particulière. Des annulations inopinées peuvent intervenir, notamment sur les vols intérieurs.

publié le 24/01/2013

Haut de page