Une coopération régionale sur les « Influenza-like illness » soutenue par la France

Un atelier de formation organisé du 17 au 21 novembre par l’Institut Pasteur d’Ho Chi Minh-Ville accueille des dizaines de participants venant de pays de l’ASEAN et même d’au-delà. Soutenu financièrement par l’Ambassade de France au Viêt-Nam, sur des crédits de la Délégation Régionale pour la coopération dans l’ASEAN, il représente une formidable opportunité d’enrichissement des connaissances et d’adaptation des politiques publiques. En effet, l’émergence de nouveaux pathogènes (comme le coronavirus au Moyen-Orient ou la nouvelle souche H7N9 de la grippe aviaire en Chine) ou encore des pathogènes déjà connus, comme le virus Ebola en Afrique de l’Ouest, démontre ô combien il convient de rester mobilisé sur le front des maladies infectieuses.

JPEG

Ces situations, qui tournent parfois à des crises dramatiques, exigent une formation continue régulière des professionnels de santé et des responsables de la santé publique. Le Pôle de Recherche Pasteur de Hong-Kong en partenariat avec le Réseau International des Instituts Pasteur et l’Ecole de Santé Publique de l’Université de Hong Kong poursuit son appui à ce type de formations. Ce cours discutera le rationnel et les objectifs de la surveillance de syndromes grippaux et donnera les compétences nécessaires pour dispenser des formations similaires dans les institutions ou pays de cette zone régionale vaste et très peuplée. Les personnes formées seront en mesure de développer des questionnaires d’enquêtes épidémiologiques et de communiquer les résultats de façon à orienter l’action des pouvoirs publics. Assez rapidement, cela devrait permettre de renforcer la réactivité des pays de la région face à l’émergence de pathologies infectieuses ; en effet, les participants à cet atelier auront accru leur compétence professionnelle pour orienter et coordonner les réponses face à ces maladies. Cela passe bien entendu par une amélioration de la qualité des enquêtes de terrain. Enfin l’atelier devrait permettre de créer un réseau local de chercheurs et de personnels de santé capables de coordonner les réponses nationales et internationales en santé publique.

Le centre de formation de l’Institut Pasteur d’Ho Chi Minh Ville possède les installations adaptées à ce type de formation et pourrait à terme « se positionner comme une référence régionale dans les formations en santé publique, avec l’appui de ses partenaires. » explique le Pr Roberto Bruzzone, du Pôle de Recherche Pasteur de l’Université de Hong-Kong.

La France soutient des programmes de coopération régionale en Asie du Sud-Est (Délégation Régionale pour la Coopération ASEAN), dans le domaine de la santé. Cet atelier est soutenu à hauteur de 7 450 € pour la venue des participants des pays de l’ASEAN.

publié le 18/11/2014

Haut de page